3E5 - Étude notariale de Tours (avant 1900)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

3E5/1-1178 (Cote)

Date

1523-1899

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Importance matérielle

122,187 ml

Biographie ou Histoire

Généalogie de l'étude (fin XIXe-XXe s.). 

Modalités d'entrées

Dépôts de 1909 et du 26 janvier 1975, versements du 17 décembre 1991 et du 6 octobre 1999.

Documents en relation

Des pièces de correspondance et des extraits de dossiers de clients sont classés sous la cote 183 J.

Date

1577-1762

Présentation du contenu

Il démissionne et abandonne son titre et office de notaire royal à Tours (en exécution de l'arrêt du Conseil du 24 mai 1759 et lettres patentes obtenues le 22 juin suivant, portant à douze le nombre des conseillers du roi, notaires à Tours) à la Communauté des notaires de Tours, pour 10.000 livres Acte devant Louis Mestivier, notaire royal à Fondettes, le 19 octobre 1762 (3E12/431). En tant que notaire apostolique, il passe des actes d'assemblée de la congrégation des Carmélites.

7 octobre 1730-1731

Cote/Cotes extrêmes

3E5/589 (Cote)

Date

7 octobre 1730-1731

Présentation du contenu

Minutes en mauvais état (traces d'humidité.. — Jusqu'au 17 mars 1731, divers notaires de Tours signent avec la mention « pour rester à Me Ridet ». Ce dernier est mentionné en fin de l'acte « en présence d'André Louis Ridet notaire royal apostolique et successeur de Me Charles Boisquet ». — Tout comme chez Boisquet, nous trouvons, de 1731 à 1736, des actes, toujours en mauvais état, concernant des quittances.

Mots clés typologiques