41J - Fonds René Jupin, avocat (1940-1946)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

41J (Cote)

Date

1770-1946

Importance matérielle

0,90 ml

Localisation physique

AD37 - site de Chambray

Origine

Jupin, René, avocat (Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

René Jupin (1892-1989)
Docteur en droit, liencencié ès lettres, avocat au bareau de Tours, René Jupin est, durant la guerre, habilité à défendre en langue allemande les citoyens français poursuivis devant diverses juridictions allemandes.

 

Famille Rivière
Louis Jupin, père de René Jupin, né en 1859 à Conlie (Sarthe), ancien élève de l'Ecole militaire de la Flèche et officier au 32e Régiment d'Infanterie à Châtellerault, spécialiste des chiens de guerre, épouse Juliette Rivière. Celle-ci est la fille d'un avocat de Châtellerault, et la petite-fille d'Alexandre Rivière, avocat et maire de Châtellerault (milieu du XIXe siècle, époux de Marie Boulard).
Veuf, il quitte l'armée pour élever ses enfants. Il fonde des industries coopératives agricoles (beurrerie, fromagerie industrielle et panification) dans le secteur de Dangé, Sainte-Maure, Barrou, Esves-le-Moutier.
Conseiller général de la Vienne dans les années 1920, il meurt à Tours, le 31 août 1939.
La famille Rivière compte parmi ses ascendants Lecocq, négociant.

 

Famille Guimas
Francis Jupin, frère aîné de Louis, fut notaire vers Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) puis à Lussac-les-Eglises (Haute-Vienne). Il épouse Marie Guimas, fille de Prudent Guimas et de Louise Boulard, sœur de Marie. Leur fille unique, Marguerite, meurt de la grippe espagnole en 1918.
Prudent Guimas (1823-1905) était le fils de Jacques Guimas, agent-voyer à la Chapelle-Blanche.
Employé à la colonie pénitentiaire de Mettray de 1843 à 1860, il dirigea ensuite un établissement similaire à Ostwald près de Strasbourg, puis fut nommé inspecteur des établissements de bienfaisance d'Oran en Algérie.


Famille Ballif
Honorine Boulard, troisième fille du docteur Boulard, médecin à Richelieu, a épousé Ferdinand Ballif.

Présentation du contenu

Archives de Maître René Jupin, avocat au barreau de Tours (don de M. Pierre Jupin, le 24 octobre 1990)

La série P.G. (prisonniers de guerre) comprend 17 dossiers de prisonniers dont l'avocat mandaté par la famille a demandé la libération.

Dans la série S.D. (Sicherheitsdienst) sont conservés 223 dossiers d'affaires instruites par la Sûreté allemande.

La série K.G. (Kriegsgericht) contient 502 dossiers d'affaires jugées par les tribunaux militaires allemands.

Cette distinction n'est pas rigoureuse : telle personne arrêtée par la Sûreté allemande a été internée sans jugement et telle autre a comparu devant un tribunal. Dans le second cas, le dossier peut se trouver soit dans la 2ème série, soit dans la 3ème. Il est arrivé aussi que le secrétariat de Me Jupin classe dans l'une ou l'autre de ces séries un dossier qui relevait plus des compétences du traducteur que des fonctions de l'avocat.

Ces 742 dossiers concernant des personnes originaires d'Indre-et-Loire, des départements limitrophes et de régions plus lointaines : la Bretagne, Paris, etc. détenues dans les prisons d'Indre-et-Loire. Quand plusieurs personnes sont impliquées, un seul nom a été retenu pour le classement alphabétique de ces dossiers, parfois même ces dossiers collectifs ont été classés à gendarmerie, Château-sur-Loir, Château-Renault.

Ces dossiers qui traitent d'affaires les plus diverses, faits de résistance, délits d'opinion, origines juives, passage de la ligne de démarcation, marché noir, vols, coups et blessures, contiennent toujours un résumé succinct de l'affaire, la plaidoirie de l'avocat, et des renseignements sur le passage d'une prison à une autre ou d'une prison à un camp. Les lieux de détention en France et en Allemagne sont nommés. On trouve enfin dans ces dossiers des centaines de lettres tant des inculpés que de leurs parents et amis.

Ce fonds comporte également les archives de familles alliées : les familles Rivière, Guimas et Ballif.

Accroissements

Fonds clos.

Mode de classement

Nous avons conservé le classement de Me Jupin en trois séries distinctes cotées P.G. (Prisonniers de guerre), S.D. (Sicherheitsdienst) et K.G. (Kriegsgericht).

Conditions d'accès

NC Sur autorisation (Par analogie avec les fonds publics d'archives judiciaires, le délai de communication des dossiers d'affaires est de 75 ans.)

Accès sur autorisation préalable du directeur des Archives départementales.

Conditions d'utilisation

Reproduction soumise à l'autorisation du directeur des Archives départementales

Documents en relation

  • 29 Fi - Fonds Ballif
  • 114J - Fonds Mettray

Mots clés familles

Cote/Cotes extrêmes

41J38-41J39 (Cote)

Mots clés matières

Mots clés collectivités

Livre journal et livre de ventes.

Cote/Cotes extrêmes

41J38 (Cote)

Date

1770-1782