W - Ecole primaire de Dolus-le-Sec (Indre-et-Loire, France), 1881-2018

Déplier tous les niveaux

Date

1881-2018

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole primaire de Dolus-le-Sec (Indre-et-Loire, France)

Biographie ou Histoire

En 1834, la commune fait procéder à des aménagements dans les locaux de la mairie pour pouvoir y accueillir une école. Les locaux s'avérant trop petits, un autre bâtiment est acheté en 1843 pour y recevoir les enfants.

 

En 1864, de nouveaux travaux d'agrandissement sont engagés afin que la salle de classe puisse accueillir les élèves dans de meilleures conditions. Une cloison sépare garçons et filles. La municipalité fait l'acquisition d'une bibliothèque scolaire en 1867.

 

La fréquentation de l'école augmentant très sensiblement, le préfet invite la commune à créer une école de filles en 1876 après un rapport de l'Inspecteur d'académie : « sil est une commune qui réclame la création d'une école de filles, c'est assurément celle de Dolus, à raison des 83 enfants des deux sexes qui fréquentent l'école mixte. Quoi que fasse l'instituteur, que des choses peuvent échapper à la surveillance d'où danger pour la moralité, et comment, d'un autre côté, peut-il donner son instruction d'une manière satisfaisante à un si grand nombre d'enfants »

 

En 1878, la construction d'une école de filles est engagée. Les travaux s'achèvent en 1881. L'école devient alors laïque mais n'a pas le succès espéré : en 1902, l'Inspecteur d'académie note que « l'école privée récemment fermée recevait 30 élèves, l'école publique 15 ».

 

En 1911, la municipalité projette la construction d'une classe de garçons. Durant la Première Guerre mondiale, 5 filles et 6 garçons sont des enfants réfugiés.

 

En 1926, la municipalité met en vente le bâtiment de l'ancienne école de filles. En 1932, l'école communale, désormais composée de deux classes mixtes même si les registres matricules continuent d'être tenus séparément pour les garçons et les filles - accueille 52 garçons 32 filles. En 1937, il y a 61 garçons et 45 filles.

 

Un cours préparatoire est aménagé dans une salle provisoire et la municipalité projette l'agrandissement des bâtiments, qui permettrait l'aménagement d'une troisième classe et d'une cantine. Le contexte de guerre empêchera la réalisation de ce projet.

 

En 1939, une fille et trois garçons réfugiés figurent dans les registres. Le bourg de Dolus-le-Sec se trouvant en zone non occupée, l'école est dans le ressort de l'Inspection académique de l'Indre mais dépend d'un inspecteur en poste à l'Ecole normale d'instituteurs de Loches. En décembre 1940, le maire sollicite de la préfecture de l'Indre l'autorisation d'aménager un terrain de sport, avec vestiaires et douches. L'accord est donné et des subventions et matériaux sont attribués en décembre 1942. La situation de guerre bloque le projet, qui sera cependant repris par les édiles dès 1945.

 

En 1954 l'école accueille 108 élèves et le projet d'agrandissement de l'école est relancé. En 1956, la municipalité prévoit la construction de 2 classes neuves ainsi que la remise en état de l'une des vieilles classes et de la cantine.

 

En 1980, les directions, restées distinctes, des écoles de garçons et de filles sont fusionnées à la tête d'une école à deux classes. En 1984, une section enfantine pour l'accueil des enfants de moins de 4 ans est ouverte grâce à la création d'un poste d'agent de service financé par la commune.

 

En 2018, l'école de Dolus-le-Sec est composée de 4 classes accueillant 90 élèves.

Présentation du contenu

Dans le versement 2669W, seules les archives cotées 1, 2, 8, 16 viennent de l'école. Les autres documents proviennent de la mairie, où ils ont été pris en charge par les Archives départementales en mars 2010.

Documents en relation

Aux Archives départementales :

- T 1171 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- 2O/097 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- 128W90 (Fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments de l'enseignement)

-Edep097/M4, R1, R3 et R5 (Fonds de la commune, enseignement-œuvres périscolaires, listes d'inscriptions, extraits des registres d'appel)

Notes sur leçons de géographie [d'un élève de l'Ecole normale] : cahier.

Cote/Cotes extrêmes

2669W9 (Cote)

Date

1920