85J - Fonds des architectes Edmond Rigaud et Emile Coutier (1924-1995)

Déplier tous les niveaux

Cabinet des architectes Edmond Rigaud et Emile Coutier

Cote/Cotes extrêmes

85J (Cote)

Date

1924-1995

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Coutier, Emile, architecte (Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Le fonds d'archives des architectes Edmond Rigaud (1890-1953) puis Emile Coutier (1918-1995) a été donné aux Archives départementales d'Indre-et-Loire en 1996 par le fils d'Emile Coutier, Jean Coutier (qui était également architecte et qui a donné ses propres archives en 2016).

L'ensemble du fonds est principalement composé de dossiers de clients de 1924 à 1995 situés essentiellement dans les régions de Loches et de Chinon.

Edmond Rigaud était installé à Loches, rue des Ponts jusqu'à son décès en février 1953. Il a été architecte ordinaire aux monuments historiques de l'arrondissement de Loches (ancienne appellation des architectes des bâtiments de France) de 1925 à 1946.

En, 1953, au décès d'Edmond Rigaud, l'architecte Emile Coutier, qui exerce à Chinon depuis 1948, reprend son cabinet.

Etabli à Loches de 1953 à 1986, Emile Coutier a travaillé essentiellement pour les administrations : hôpitaux, communes, Education nationale, etc.

Il a d'ailleurs été architecte permanent de la ville de Loches et des hôpitaux de Loches et Chinon.

Il a également travaillé pour les particuliers.

Présentation du contenu

Dossiers et calques des constructions réalisées par Edmond Rigaud 1924-1953.

Dossiers et calques des constructions réalisées par Emile Coutier, à Chinon 1948-1952, à Loches 1953-1986.

Dossiers et calques des construction réalisées par Emile Coutier et/ou Jean Coutier 1986-1996.

Documents en relation

Sources complémentaires

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Série Fi  Documents figurés entrés par voie extraordinaire

5 Fi  Fonds photographique Robert et André Arsicaud :

Sous-série 10 M  Travail et main d'œuvre

10 M 71 - 72    Société syndicale des architectes de Touraine (enregistrée en Préfecture sous le n°88) : inscription et dossier contenant les statuts. 1927

10 M 85   Société syndicale des Architectes d'Indre-et-Loire (à nouveau enregistrée en Préfecture, sous le n°57) : dossier. 1927-1995

Série W  Archives contemporaines. Préfecture, 3e Direction, 2e Bureau

1357 W 38  Syndicat des architectes d'Indre-et-Loire (enregistré sous le n°151). Inscription de déclaration syndicale : statuts, correspondance.
Ce syndicat a été dissous et a fusionné avec la Société syndicale des Architectes d'Indre-et-Loire en 1959.  1951-1959

 

 

 

 

Bibliographie

Ouvrages conservés dans la bibliothèque du Centre des Archives contemporaines.

Loupiac (Claude) et Mergin (Christine), L'architecture moderne en France. Tome 1 : 1889-1940, Paris, Picard, 1997.  8°B 207/1

Abram (Joseph), L'architecture moderne en France. Tome 2 : Du chaos à la croissance : 1940-1966, Paris, Picard, 1999. 8°B 207/2

Monnier (Gérard), L'architecture moderne en France. Tome 3 : De la croissance à la compétition : 1967-1999, Paris, Picard, 2000. 8°B 207/3

Archives départementales d'Indre-et-Loire. Inauguration des nouvelles Archives : 6 décembre 1958, plaquette, 1958.  8°Bh 2685

Bâtir 86 : Revue technique de la Fédération nationale du bâtiment et des activités annexes, Paris, 1959.  4°B 7

Deyres (Marcel), Belles églises de Touraine, Chambray-lès-Tours, C.L.D., 1979.  8°B 35

Eleb (Monique) et Debarre (Anne), Architectures de la vie privée : maisons et mentalités, XVIIe-XIXe siècles, Bruxelles, Archives d'architecture moderne, 1989.  8°B 167

Epron (Jean-Pierre), L'architecture et la règle, Bruxelles Liège, P. Mardaga, 1981. 8°B 178

Toulier (Bernard), Architecture et patrimoine du XXe siècle en France, Paris, Ed. du Patrimoine, 2000.  4°B 70

 

 

 

Informations sur le traitement

Classement définitif