W - Ecole primaire (Lémeré, Indre-et-Loire), 1884-1967

Déplier tous les niveaux

Date

1884-1967

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole primaire (Lémeré, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Une école est créée à Lémeré en 1833 après l'adoption de la loi Guizot sur l'enseignement. En 1840, la municipalité projette l'acquisition d'un bâtiment pour l'installer définitivement dans le bourg.

En 1847, les élus municipaux délibèrent sur l'achat de mobilier scolaire, « qu'il [est] utile de fournir à l'école communale quatre tables pour séparer les filles, un tableau noir, deux cartes géographique, un christ par suite de la demande formulé verbalement par M. l'Inspecteur des écoles primaires ».

En 1876, le conseil municipal refuse de concourir à la création d'un cours pour adultes.

La loi Duruy de 1867 imposant aux communes de plus de 500 habitants d'ouvrir une école de filles et la loi Ferry de 1882 rendant l'instruction obligatoire, la municipalité est obligée de construire un nouveau bâtiment. Il est ouvert en 1883 pour les filles et accueillera aussi de façon provisoire la classe de garçons pendant plus de 3 ans en attendant la remise en état du bâtiment primitif.

En 1913, la municipalité accorde une indemnité supplémentaire à l'institutrice pour des leçons de travaux à l'aiguille après les heures de classe.

Dans les années 1920, l'école redevient mixte, à une classe. En 1953, débute l'aménagement d'une deuxième classe pour l'accueil d'une soixantaine d'élèves. Les travaux sont terminés en 1956. L'établissement restera ouvert au moins jusqu'en 1973.

Actuellement, les enfants de la commune sont scolarisés au sein du regroupement pédagogique intercommunal (RPI) Champigny-sur-Veude et Lémeré.

L'ensemble des archives composant ce versement a été trouvé en mairie le 22 janvier 2015.

Documents en relation

Sources complémentaires aux Archives départementales :

- T 1175 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- 77 W 863 (Fonds de la préfecture, contrôle de légalité)

- 953 W 40 (Fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments de l'enseignement)

- 2Ø/125 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

Mobilier : inventaire (2 registres).

Cote/Cotes extrêmes

2390W1 (Cote)

Date

1887-1951