W - Agence de développement et d'urbanisme du Chinonais (1988-2004)

Déplier tous les niveaux

Date

1988-2004

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Agence de développement et d'urbanisme du Chinonais (Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Association créée à l'initiative du maire socialiste de Chinon Yves Dauge en 1989, l'Agence de développement et d'urbanisme du Chinonais (ADUC) regroupait des collectivités et acteurs locaux dans l'exercice de ses trois missions : le développement économique, la coopération internationale et l'urbanisme. Ayant à sa tête un directeur, l'agence était organisée en quatre pôles en 2010 : un pôle administratif, un pôle développement économique, un pôle urbanisme et un pôle coopération décentralisée. Soit une équipe de 13 salariés dont les compétences recouvraient en particulier la planification urbaine, l'habitat, le patrimoine, la recherche de financements, le montage d'opérations et la coopération décentralisée. Initialement installée dans l'hôtel Bodard de la Jacopière, 6 quai Charles VII, l'agence s'installa dans des locaux plus spacieux au 11 avenue du Docteur Labussière en mai 2009.
L'agence travaillait pour une cinquantaine de collectivités en 2009, situées en Indre-et-Loire mais aussi dans le Loir-et-Cher et dans la Vienne.

Au terme de 20 ans d'activité, l'ADUC a fait l'objet d'un dépôt de bilan le 21 juillet 2010, immédiatement suivi d'une liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Tours ; un administrateur judiciaire a été nommé pour fermer dans le mois l'agence et sa filiale l'Atelier du développement.

Présentation du contenu

En raison des circonstances dans lesquelles les activités de l'ADUC ont pris fin, le versement des archives a été partiel et sélectif. En effet les documents issus des missions de coopération décentralisée de l'agence (projets importants avec le Laos, depuis 1997, mais aussi avec le Burkina Faso et les anciens pays de l'Est) n'ont pas été versés, de même que les budgets, les conseils d'administration et les rapports d'activité ; il n'est cependant pas exclu que ces documents rejoignent les Archives départementales ultérieurement. De même, certains dossiers en cours liant l'ADUC à des collectivités ont été directement transférés à ces dernières.
La sélection d'archives effectuée dans les locaux de l'ADUC en juillet 2010 s'est donc efforcée de collecter les documents illustrant le fonctionnement et le rôle propre de l'agence, en privilégiant les dossiers susceptibles de ne pas se retrouver à l'identique dans les archives des collectivités partenaires. Certains projets considérés comme importants pour son histoire ont ainsi été conservés, par exemple les études sur le patrimoine de Loudun ; d'autres, peut-être tout aussi importants, n'ont hélas pas pu l'être.
Le versement 2002W ne représente donc qu'un témoignage partiel et partial des 20 ans d'activité de l'ADUC, qui privilégie les missions liées au développement économique et fait l'impasse sur le volet international. Autant dire qu'il sera indispensable de compléter sa consultation par celle des archives des collectivités partenaires, à commencer par la ville de Chinon.

Documents en relation

Les missions dévolues à l'ADUC l'apparentent à d'autres organismes de droit privé chargés d'une mission de service public en Indre-et-Loire, tels que l'Agence de développement de la Touraine (ADT) et l'Observatoire économique de la Touraine (OE2T), dont les activités ont pris fin respectivement en 2009 et en 2017 et dont les Archives départementales.ont également collecté la production documentaire, mais aussi l'Agence territoriale d'urbanisme de l'agglomération de Tours (ATU).

Brochures et publications périodiques de l'ADUC

Cote/Cotes extrêmes

2002W3 (Cote)

Date

2005-2009

Présentation du contenu

- "Dix ans de coopération décentralisée Chninon-Luang Prabang pour le patrimoine et le développement sous l'égide de l'UNESCO" (2005) ;

- "La protection du patrimoine chinonais" (2006) ;

- "Lettre du développement durable, magazine de l'Agence de développement et d'urbanisme du Chinonais", n°8 (novembre 2008) et n°9 (mai 2009).