4F - Fonds Jean Claude Marius Seytre, archiviste (19e siècle)

Déplier tous les niveaux

Fonds Seytre

Cote/Cotes extrêmes

4F (Cote)

Date

01/01/1801-31/12/1900

Importance matérielle

0,10 m.l.

Localisation physique

AD37 - site de Tours

Origine

Seytre, Jean-Claude-Marius, archiviste (Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Né à Bourg-Argental (Loire) en 1806 ou 1807, Jean Clause Marius Seytre devient sdecrétaire particulier du préfet d'Indre-et-Loire Godeau d'Entraigues. Il est nommé bibliothécaire de la ville de Tours en 1838 puis devient archiviste du département d'Indre-et-Loire l'année suivante. Durant son exercice, il effectue des tournées d'inspection dans les dépôts d'archives publiques du département. Il s'attaque aussi de front au classement des archives anciennes et administratives. 

En 1842, il échange son poste avec Léon Aubineau, en poste dans l'Aube. Il est à l'initiative de ce changement, ayant été mêlé à Tours à une rixe lors de la campagne électorale de juillet 1842. Dès son départ de Touraine, des accusations s'élèvent contre lui. On lui reproche notamment d'avoir prêté des documents d'archives à des particuliers et, pire encore, d'avoir volé pour son propre compte des ouvrages de bibliothèques et des archivs anciennes dans diverses institutions du département. Le 13 avril 1843, il est condamné par la cour d'assises à deux ans de prison (voir le dossier 2U287). 

Présentation du contenu

Notes et travaux d'érudition sur la Touraine. Dossier sur l'affaire Seytre.

Conditions d'accès

Communicable

Conditions d'utilisation

Reproduction libre sous réserve du respect du règlement de la salle de lecture.

Autre instrument de recherche

Récolement dactylographié (1 p.)

Informations sur le traitement

Documents non classés