W - Services nés de la Seconde Guerre mondiale (Indre-et-Loire, 1926-1971)

Déplier tous les niveaux

Date

1926-1971

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Biographie ou Histoire

Les services nés de la guerre sont une émanation de la loi du 11 juillet 1938 sur l'organisation de la Nation en temps de guerre. Elle met notamment en place la réquisition dont le droit exclusif est détenu par les autorités gouvernementales.

Le ministère du Ravitaillement est créé le 10 mars 1940 ; des directions régionales et départementales sont instituées. Les préfets sont compétents pour la fixation des prix. Des décrets fixent par la suite des restrictions sur la viande et imposent la fermeture des pâtisseries et l'interdiction de la vente d'alcool.

En Indre-et-Loire, le bureau des affaires militaires et de la police générale, relevant de la division de l'administration et de la police, était chargé de gérer le camp d'internement de La Lande, situé sur le territoire de la commune de Monts. Ce service fut ensuite chargé de la délivrance des certificats d'internement ; il s'est trouvé, à ce titre, destinataire des dossiers constitués par le cabinet du Préfet qu'il a mélangé aux siens.

Par ailleurs, la quatrième division de la préfecture était chargée d'édicter la réglementation dans les différents secteurs économiques ; la troisième division, quant à elle, appliquait et vérifiait la fixation des prix des matériaux énergétiques réquisitionnés (bois, charbon, tourbes, agglomérés). On ne compte pas moins de 28 bureaux ou services différents pour traiter des réquisitions, des prix, de la distribution, des transports, du logement et des produits alimentaires notamment (viande, lait, poisson, légumes secs, vin, pomme de terre). Certains furent dissous dès la fin de la guerre (service des bois), d'autres en revanche fonctionnèrent jusque dans les années 1960, comme le service des réquisitions immobilières.

Présentation du contenu

Fonds très volumineux dans lequel l'organisation, le fonctionnement et le contrôle de chacun des bureaux et services transparaissent assez bien, à travers des dossiers complets malgré les modifications d'attribution durant la guerre. L'historique de chaque bureau ou service est présenté en tête de chacun d'eux.

Bibliographie

CHIRAULT, Hervé, LEVRIER, Aude, 1939-1940 : Vie et guerre au quotidien, Sutton, 2005. [Chambray, 8°B 770]
FROGER, Jean-Pierre, WATIEZ, Jacques, Les Tourangeaux sous l'Occupation, CLD, 1997. [Chambray, 8°B 444]

Présentation du contenu

La loi du 7 décembre 1940 prévoyait une composition sommaire des Directions départementales du ravitaillement. Compte-tenu des événements et de la situation économique, ces directions ont été de nombreuses fois remaniées et placées sous l'égide de différents ministères ou secrétariats d'Etat. Elles ont été chargées de l'approvisionnement en nourriture, matériaux et autres produits de la population civile, des prisonniers, des ouvriers réquisitionnés, des autorités allemandes et des troupes alliées de libération. La Direction départementale du ravitaillement général comprenait de nombreuses subdivisions, entre autres le service du contentieux créé en 1942, les services spécifiques par produit tels que le service de la viande, du lait, le service des transports, ainsi que 18 commissions d'achat réparties dans le département d'Indre-et-Loire. Les contrôles étaient effectués par les pouvoirs centraux auxquels étaient transmis des rapports mensuels, voire journaliers en 1946, mais également au sein de la Direction départementale elle-même. Le service du contrôle des ressources était destinataire de toutes les données statistiques. Ainsi, il était possible de vérifier le nombre de tickets distribués en fonction de la production et des ventes ou de déterminer les besoins en gaz-oil compte-tenu du poids des marchandises et du nombre de voyages. Tous ces services furent dissous au fur et à mesure à partir du mois de juin 1947, certains personnels furent licenciés à partir de 1946. Les Directions départementales du ravitaillement général n'existaient plus en 1950.

Imprimés du service gardés à titre de spécimens (s.d.).

Cote/Cotes extrêmes

135W241 (Cote)