W - Ecole primaire (La Chapelle-Blanche-Saint-Martin), 1921-1973

Déplier tous les niveaux

Date

1921-1973

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

W_Ecole_primaire (La Chapelle-Blanche-Saint-Martin)

Biographie ou Histoire

Les archives montrent qu'il existe une école à La Chapelle-Blanche-Saint-Martin au moins depuis 1837, soit peu après la loi Guizot sur l'enseignement. Plus tard la municipalité fait construire une nouvelle école de garçons, inaugurée en 1868. En 1877, des cours pour les adultes sont dispensés par l'instituteur.

 

Une école libre de filles est créée en 1875, tenue par une religieuse de la Congrégation de la Providence de la Pommeraye. En 1882, le Conseil municipal refuse de créer lui-même une école publique de filles puisqu'une « école libre et gratuite qui existe depuis longtemps dans cette commune répond aux besoins de la population ». La municipalité reçoit initialement le soutien de l'inspecteur académique : « l'enseignement qui y est donné étant assez satisfaisant, je suis d'avis qu'il y a lieu d'ajourner la création désirée ».

 

Mais en 1887, l'autorité académique revient sur sa position : « L'école privée de filles [est] mal installée, la cour petite et la salle de classe est insuffisante ». L'Inspecteur demande à présent la création d'une école publique, que la commune repoussera jusqu'en 1904, date à laquelle de nouveaux locaux accueillent les petites filles.

 

On relève en 1908 un projet de création d'une classe enfantine dans l'ancien presbytère mais il n'est pas sûr qu'il soit allé à son terme.

 

Une troisième classe est aménagée en 1933, probablement à l'école des filles. 110 enfants sont alors scolarisés dans les deux écoles.

 

En 1953, les classes sont géminées ou mixtes et scolarisent 115 élèves. En 1955, l'inspecteur d'académie estime que « la deuxième classe créée à l'école des garçons n'a jamais pu fonctionner de façon convenable faute d'un local convenable ». L'architecte Pierre Boille présente l'année suivante un projet de construction d'une salle de classe suivant le modèle « Studal ».  

 

En 2009, des travaux importants d'aménagement ont été réalisés. En 2018, l'école scolarise 39 élèves répartie en 2 classes.

 

L'établissement est en regroupement pédagogique intercommunal (RPI) avec les communes de Bournan et de Bossée.

Histoire de la conservation

Dans le versement 2687W, les archives proviennent de la mairie, où elles ont été prises en charge par les Archives départementales le 13 mars 2017.

 

Modalités d'entrées

Prise en charge en mairie le 13 mars 2017

Documents en relation

Aux Archives départementales :

- T 1163 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- 2O/057/36 à 39 (cotes provisoires, fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- Edep057/R1 et M3 (fonds de la commune, enseignement-œuvres périscolaires)

- 2O/208/7 et 8 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- 77W390 (fonds de la préfecture, contrôle de légalité)

- 128W65 (fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments de l'enseignement)

- 2182W (Fonds de l'école primaire de Bossée)

Commission scolaire : comptes rendus de réunion.

Cote/Cotes extrêmes

2687W1 (Cote)

Date

1921-1973