221J - Fonds de la Guérinière (1451-1900)

Déplier tous les niveaux

Date

1451-1900

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Localisation physique

AD37 - Site de Tours

Biographie ou Histoire

La Guérinière est un domaine situé à Dame-Marie-les-Bois, en Indre-et-Loire. Deux châteaux y ont été successivement construits : le premier est daté de 1246 et il en reste encore quelques vestiges (notamment une grosse tour, qui servait de pigeonnier). Le deuxième château serait de style classique, et aurait été construit au XVIIIe siècle, mais cette date n'est pas affirmée. Enfin, au début du XXe siècle, entre 1903 et 1904, le château est détruit et une maison de maître est construite à la place. La seigneurie de la Guérinière couvrait une grande partie de la paroisse de Dame-Marie, ainsi que d'une petite partie de celle de Santenay, commune du Loir-et-Cher. Jusqu'à la Révolution, la seigneurie de la Guérinière dépendait du comté de Blois. De plus, la Guérinière été rattachée à la seigneurie de Blémars, située également dans la commune de Dame-Marie-les-Bois, dans le courant du XIIe siècle, la Guérinière ayant d'abord été vassale de celle de Blémars.

La premier mention d'appartenance de ce domaine est attestée en 1246 et le propriétaire est Jean de Châtillon, comte de Blois. On sait aussi que la seigneurie a appartenu à Louis, duc d'Orléans, puis à sa fille, Claude de France, épouse de François Ier.

En 1518, les sources nous montrent que le domaine est passé à la famille de Rigné (on peut trouver aussi le nom Rigny), qui le possédera pendant deux siècles, jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Cinq seigneurs de cette famille sont importants : Claude de Rigné, écuyer ; Florentin de Rigné, écuyer et archer de la garde des archers du Roy ; ce dernier se mariera avec Anne Forget et ils auront un fils, Jacques de Rigné, écuyer et gentilhomme servant de la Maison du Roy. Jacques épouse sa cousine Esther Forget, avec laquelle il aura un fils Barthélémy de Rigné, chevalier, ainsi qu'une fille, Claude de Rigné, marié à Joseph de Faverolles. Barthélémy épouse Madeleine du Perray et cette alliance donnera naissance à Antoine de Rigné, chevalier et conseiller au grand Conseil.

En 1689, à la mort de Françoise Prévost, épouse d'Antoine de Rigné, le château est vendu à Jean-Baptiste Guillard (également conseiller au grand Conseil). Ce dernier mourra deux ans plus tard et la seigneurie passe à son fils, surnommé le président Guillard. A sa mort, sa veuve met en vente le château, qui sera acheté en 1727 par Nicolas Ravot d'Ombreval, lieutenant général de police à Paris pendant un an, puis intendant de Tours. Il ne profitera que peu de temps de son achat puisqu'il meurt en 1729. Ses héritiers décident de vendre le domaine et la Guérinière est rachetée par le marquis Joseph de Villeneuve, ou plutôt par sa femme, Marie Accault. Ce couple est très présent dans la vie de la paroisse même s'il il n'a pas laissé beaucoup de traces. Suite à leur décès, la seigneurie est vendue en 1756, et c'est Gentien Rangeard de la Boissière (procureur général du roi à la chambre des comptes de Blois ; capitaine au régiment Royal-Infanterie) qui le rachète. Il est marié à Françoise Coullaud, avec qui il aura trois enfants (un fils, mort à vingt-trois ans et deux filles). Ce dernier n'est pas très présent dans son domaine, et en 1794, il le lègue à son petit-fils, Auguste de Maupas, plutôt qu'à ses filles. Auguste se marie avec sa cousine Aimée de Juglart en 1812. En 1893, le domaine de la Guérinière est vendu et le château détruit.

Modalités d'entrées

Ce fond a été donné aux Archives départementales d'Indre-et-Loire en 2011, par Pascale Badin. Cette dernière a acheté ce lot lors d'une brocante à Chambéry. Ces documents avaient été trouvés dans une poubelle à Dame-Marie-les-Bois par un touriste en visite dans ce secteur. Il est coté en 221 J.

Présentation du contenu

Les archives de la Guérinière ont été conservées au château jusqu'à la fin du XIXe siècle, mais une vente judiciaire, en 1893, a provoqué leur dispersion. Elles couvrent une période allant du XVe siècle au XIXe siècle.

Dans ce fonds, on notera deux grands types de documents : ceux qui concernent plutôt les dossiers de personnes, et ceux portant sur le domaine de la Guérinière. Les dossiers de personnes sont divisés selon les familles ayant possédé le château. Ils comportent quelques pièces de familles, mais surtout des pièces de comptabilité ou de la correspondance, et le choix a donc été fait de les classer en grand thème. De plus, dans la liasse concernant la famille de La Boissière, une grande partie des documents est consacrée à une affaire qui a eu lieu entre Gentien Rangeard de La Boissière et Jean-Baptiste Borel, à propos de dettes que le fils de Gentien Rangeard de La Boissière aurait contracté avant sa mort. En ce qui concerne la famille de Maupas, il est intéressant d'y trouver des rôles de théâtres manuscrits.

Les pièces se rapportant au domaine, qui sont essentiellement des déclarations de cens, ou des contrats de baux, ont été classées selon un ordre chronologique.

Il n'a pas été possible, pour une partie des pièces de ce fonds, d'établir un lien avec le domaine de la Guérinière. Elles concernent surtout les domaines se trouvant aux alentours de ce fief, mais également des documents concernant des personnes dont le lien avec les familles propriétaires n'a pas pu être établi.

Pour trouver des informations complémentaires à ce fonds, il peut être enrichissant d'aller consulter dans les actes de notaires, afin de trouver les minutes originales (notamment dans celles d'Amboise et de Château-Renault). Les papiers de familles alliées (série E et J), les documents de justice (série B), ainsi que les archives religieuses (série G et H) et les registres paroissiaux, sont également à consulter. Il peut être également intéressant de faire la même démarche pour chaque domaine.

Conditions d'accès

Accès libre sous réserve de l'état des documents.

Communicable

Conditions d'utilisation

Reproduction libre des documents communicables sous réserve du respect du respect du règlement de la salle de lecture.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Les documents sont généralement en bon état, mais quelques-uns, en parchemin, portent d'anciennes traces d'humidité, et d'autres, en papier, s'effritent.

Documents en relation

Archives Départementales Indre-et-Loire :

Série B : Cours et juridictions

25 B 1 : Châtellenie et prévôté de Blémars

75 B 1 : Châtellenie et prévôté de Dame-Marie-les-Bois, 1762-1788 (contient aussi les archives judiciaires de la Guérinière)

3B 386 : Bailliage et duché d'Amboise : acte de la justice de Dame-Marie-les-Bois, 1628-1723

Série G : Clergé séculier

G 792 :

  • Archives de la paroisse de Dame-Marie-les-Bois : 1647-1788
  • Nombreux actes concernant la Guérinière et ses seigneurs

Série H : Clergé séculier

H 136 : Fief de la Travaillère et de la Testardière, réunis. 1475-1782

Les seigneurs de la Guérinière ont détenu ses fiefs.

H 223 : Baillage de Tours :

  • 1677 : un jugement contre Antoine de Rigné pour le paiement des rentes
  • 1679 : quittance
  • Un jugement pour les créanciers d'Antoine de Rigné pour le produit de ses terres

Série Q : Domaines. Enregistrement. Hypothèques

Sous-série 4 Q : Hypothèque

4Q5 / 5897 (31) : Acte de vente de la Guérinière

4Q5 / 4305 (402) : Acte de vente de la Guérinière

 

Archives départementales du Loir-et-Cher

Pour ces sources, il convient également de se référer aux ouvrages de Daniel Viaud, qui s'est appuyé sur elles afin d'écrire ses différents ouvrages.

Archives féodales :

E 224 : Seigneurie de la Guérinière. Vente à noble homme Florentin d'Enguy, seigneur de la Guérinière, par un particulier d'un quartier de haie à Gros-Bois, paroisse de Mesland. Mémoire des biens et héritages dépendant du château de la Guérinière qui sont situés dans la censive du prieuré de Mesland (1576-1756)

Archives ecclésiastiques :

16H32 : Abbaye de Marmoutier. Droits seigneuriaux à Mesland et à Monteaux sur les dépendances de la terre de la Guérinière (1531-1770)

16H97 : Acquisition par Nicolas d'Ombreval de la terre de la Guérinière et de la seigneurie de Blémars (1727) (fol.199)

16H101 : Acquisition de terres sises à Mesland au censif prieur par Florentin de Rigné, seigneur de la Guérinière (1566-1576) (fol.42-46)

Fonds privés :

1 J75 : En appel d'une sentence du bailli de Blois, la terre et seigneurie de la Guérinière est mouvant de la terre et seigneurie de Blémars et Cheramey du comté de Blois (post. 1640)

F 231 : Fonds de la Saussaye. Domaine royal, Comté de Blois. Rentes dues au domaine sur le moulin de la Guérinière (ladite rente due par Jacques de Rigny, sieur de la Guérinière (1732) (fol.136)

F 231 : Fonds de la Saussaye. Domaine royal, vassaux relevant du Comté de Blois. Seigneurie de la Guérinière, hommage rendu par M. Ravot d'Ombreval, maître des requêtes. (1727) (fol. 203 v°)

Bibliographie

Viaud Daniel, « Dame-Marie, La Guérinière, Blémars et autres lieux. Regards sur l'histoire de deux seigneuries à l'époque moderne », dans Mémoires de la Société des Sciences et lettres de Loir-et-Cher, tome 63, 2008 ; 4°Bh 1586

Viaud Daniel, Page d'Histoire. Volume 1 : Des origines à la révolution, 2013, 70p. ; 3F660

Viaud Daniel, Dame-Marie citoyenne : La politique au village 1800-1920, 2014, 104p. ; 4°Bh 1743

Mots clés matières

Ferme de Gié : correspondance de M. Cohau, feuilles de comptes.

Cote/Cotes extrêmes

221 J 68 (Cote)

Date

1874-1880

Mots clés personnes