W - Ecole élémentaire (Dame-Marie-les-Bois, Indre-et-Loire), 1985-2013

Déplier tous les niveaux

Date

1985-2013

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole élémentaire (Dame-Marie-les-Bois, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Avec l'adoption de la loi Guizot sur l'enseignement en 1833, le préfet d'Indre-et-Loire propose à la commune de Dame-Marie de se réunir avec celle d'Autrèche pour construire une école commune. Le Conseil municipal de Dame-Marie vote contre.

Dix ans plus tard, en 1844, un bâtiment est édifié. Mais dès 1859, la municipalité doit délibérer sur la réalisation de travaux importants et urgents de restauration à l'intérieur de la classe. Quinze ans plus tard, le Conseil municipal doit voter de nouveaux travaux décrits « comme indispensables pour la conservation du bâtiment », la commune n'ayant pas les moyens financiers et réclamant un secours au préfet.

En 1881 un cours gratuit pour adultes est créé par l'instituteur.

Les filles de la commune sont probablement scolarisées dans l'école libre tenue par une sœur institutrice brevetée d'une congrégation, l'Institution du tiers-ordre du Carmel d'Avranches. Elle est en poste depuis une douzaine d'années lorsque la municipalité demande, en 1882, la création d'une école communale de filles à condition que la religieuse continuera d'y faire l'enseignement.

L'inspecteur d'Académie s'y oppose. Commune de moins de 500 habitants, Dame-Marie n'est pas dans l'obligation d'avoir aussi une école de filles. Pour le représentant de l'Etat, la municipalité ne veut de « cette création qu'à la condition que la dite école soit confiée à une institutrice congréganiste, ce qui est inadmissible».

L'école de filles sera laïcisée en 1902-1903, ce qui provoquera la fusion avec celle des garçons dans un établissement mixte. Le bâtiment est alors adapté pour séparer les deux sexes. Une cloison séparatrice est installée dans l'unique pièce et des toilettes pour les filles sont aménagées.

Un poste d'adjoint est créé en 1932, lors de l'agrandissement de l'école par une classe supplémentaire.

En 1954, 47 élèves étaient scolarisés, dont 9 de moins de 6 ans.

160 ans après la proposition du préfet de fusion des écoles de Dame-Marie et d'Autrèche, le projet est de nouveau envisagé en 1994 mais la municipalité et les parents d'élèves d'Autrèche s'y opposent.

Actuellement, l'école Dame-Marie-les-Bois est constituée de 3 classes de 61 élèves en élémentaire. Elle est en R.P.I. (Regroupement pédagogique intercommunal) avec celle de Morand. Les deux établissements accueillent également les enfants de la commune de Saint-Nicolas-des-Motets.

Documents en relation

- T 1185 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- 2O/095 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- 2177W (versement de l'école primaire d'Autrèche)

Conseil d'école : procès-verbaux des séances, correspondance.

Cote/Cotes extrêmes

2227W3 (Cote)

Date

1992-2011