272J - Fonds des apprentis d'Auteuil - Établissement Sainte Jeanne d'Arc de Loches (1679-1990)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

272J (Cote)

Date

1679-1990

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Importance matérielle

1 ml, 13 article(s)

Origine

Apprentis d'Auteuil - Etablissements Sainte Jeanne d'Arc de Loches

Biographie ou Histoire

La terre ou châtellenie de Verneuil est attestée depuis le IXe siècle. Elle est acquise en 1438 par la famille d'Oiron, qui y fait reconstruire le château sur la base du donjon médiéval à la fin du XVe siècle et au tout début du XVIe siècle. Elle devient ensuite propriété de la famille de Boufflers et de Saint-Georges, avant d'être achetée en 1643 par Jacques Chaspoux. Les Chaspoux de Verneuil en restent propriétaires jusqu'en 1880. Eugène-Jacques de Chaspoux, marquis de Verneuil en 1746, secrétaire de la Chambre du Roi et introducteur des ambassadeurs, et son fils Eusèbe-Félix engagent les travaux de reconstruction du château de Verneuil entre 1747 et 1756. Le château neuf ne se substitue pas à l'ancien mais est adjacent à celui-ci.

En 1880, le domaine est racheté par Mme Morillon, qui se sépare d'une partie des terres et fait exécuter quelques travaux sur le château, entrainant une séparation plus nette des deux édifices et une réinterprétation médiévaliste du donjon, à la mode gothique.

La propriété change ensuite plusieurs fois de mains avant d'être acquise en 1924 par l'abbé Henri Molinier de Fombelle, qui y installe un institut familial pour orphelins leur assurant une formation agricole. En 1934, l'institution devient une annexe des Orphelins Apprentis d'Auteuil, fondés par le père Brottier. L'Etablissement Sainte Jeanne d'Arc quitte les lieux en 2017 pour s'installer dans des locaux plus fonctionnels à Loches, et la propriété est de nouveau mise en vente.

Modalités d'entrées

Type d'entrée : depot_d_archives

Date d'entrée : 05/03/2018

Présentation du contenu

C'est à l'occasion de la vente du château en 2017 que les archives conservées dans le château ont été déposées aux Archives départementales d'Indre-et-Loire. Il ne s'agit en réalité que de bribes de documents, illustrant les différentes phases d'histoire du château : les deux registres terriers et les trois livres de comptes proviennent de la famille Chaspoux ; le plan de 1881 a été établi juste après l'acquisition du domaine par Mme Morillon, tandis que celui de 1925 correspond à l'aménagement du château pour accueillir l'institution fondée par l'abbé de Fombelle. Celui-ci a également conservé avec lui l'album de photographies du patronage de Saint-Affrique, qu'il avait créé dans l'Aveyron. Enfin, les Etablissements Sainte Jeanne d'arc et les Orphelins Apprentis d'Auteuil sont représentés par les ouvrages du XIXe siècle vendus à leur profit, le registre de paye des employés et les plans successifs d'aménagement des locaux, travaux effectués notamment par l'architecte Jean Coutier.

Conditions d'accès

Communicable

Bibliographie

De Gallard-Marchais (Chantal), Château de Verneuil-sur-Indre, maîtrise d'histoire de l'art, Université François-Rabelais / CESR de Tours, 1999.

 

Fournier (Michel), Le château de Verneuil sur Indre, guide de visite dactylographié, 2010.

Évaluation, tris et éliminations, sort final

conservation

Conditions d'accès

Communicable

Carnet de paye des employés.

Cote/Cotes extrêmes

272J/7 (Cote)

Date

1948-1960

Particularité physique

papier

Évaluation, tris et éliminations, sort final

conservation

Conditions d'accès

Communicable