W - Ecole élémentaire Honoré de Balzac (Bléré, Indre-et-Loire), 1936-2010

Déplier tous les niveaux

Date

1936-2010

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole élémentaire Honoré de Balzac (Bléré, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Dès 1792, une école publique est mentionnée dans les archives de la commune de Bléré, à l'occasion du versement d'un salaire à un enseignant. Désigné dans les documents sous le titre d'instituteur municipal l'année suivante, il fait classe à 54 élèves (33 garçons et filles âgés de 11 et 12 ans et 21 élèves plus âgés, peut-être adultes). Le 23 prairial de l'an II de la République (mai 1794), le conseil révolutionnaire autorise l'instituteur et l'institutrice à continuer d'exercer leurs fonctions.

En 1832, la municipalité fait édifier un premier bâtiment, une école d'enseignement mutuel. Dès l'année suivante un projet d'agrandissement est imaginé. En application de la loi Guizot sur l'enseignement, l'école de Bléré accueille également des enfants des communes de La Croix-en-Touraine et de Dierre. En 1837, l'école accueille 160 élèves l'hiver (dont 62 filles), encadrés par 2 instituteurs et 3 institutrices. L'installation de nouvelles écoles libres et mais aussi publiques dans les communes limitrophes se fera au détriment de celle de Bléré. En 1848, il n'y a plus qu'un seul instituteur communal et il est remercié par la municipalité, qui le trouve trop politisé durant cette année révolutionnaires. Son successeur en 1850 a semble-t-il une classe de 119 élèves. Les filles sont probablement scolarisées dans l'une des écoles libres de la ville.

En 1872, pour assurer l'instruction de 150 garçons, la création d'un deuxième poste d'adjoint est demandée mais les instituteurs devront patienter jusqu'en 1880. En 1874, le Conseil municipal vote l'établissement d'une école de filles. Six ans plus tard, le premier poste d'adjointe est créé, puis un deuxième en 1882. En 1897, 179 garçons et 122 filles sont scolarisés dans les deux écoles élémentaires du centre-bourg, ainsi que 34 dans l'école du hameau du Vau créée en 1882. Une troisième adjointe est nommée à l'école des filles en 1904. Un projet d'extension pour une 5e classe est adopté en 1911. Le développement des écoles de Bléré est ponctué par la création en 1895 d'un cours complémentaire à l'école des garçons pour une vingtaine d'adolescents de la commune mais aussi de La-Croix-en-Touraine. En 1915, un autre cours est créé dans l'école des filles.

Durant l'entre-deux-guerres, la municipalité investit dans du matériel pédagogique novateur. C'est ainsi qu'en 1922 elle fait procéder à l'achat d'un appareil de cinématographie. Puis en 1935, « considérant tout l'intérêt qu'il y a à doter les élèves des éléments d'enseignements les plus modernes », le Conseil municipal octroie une subvention pour l'achat de quatre phonographes. Durant les années précédant la guerre, une cantine scolaire mixte est installée dans un nouveau bâtiment près de l'école des garçons. L'école de filles est occupée par les troupes allemandes de juin à octobre 1940, cause de nombreuses dégradations à l'intérieur des bâtiments.

Les registres matricules révèlent les bouleversements connus par l'école du fait de la guerre : si pour l'année scolaire 1938-1939 la directrice de l'école de filles enregistre 31 nouvelles inscriptions, ce nombre est porté à 63 l'année suivante, dont 29 entre octobre et avril 1940 concernent des réfugiées de la région parisienne. 7 autres seront inscrites durant la débâcle militaire de mai-juin 1940.

En 1954, il y a 376 enfants garçons et filles scolarisés de plus de 6 ans dans les deux écoles publiques. Leurs effectifs croissent rapidement. En 1956, 436 élèves sont accueillis, dont 61 en cours complémentaires. Pour faire face à cette augmentation, la municipalité fait édifier à partir de 1960 un groupe scolaire de 15 classes, Le Grand Logis, qui forme la partie ancienne du bâtiment, est conservé et intégré dans les nouveaux locaux.

En 2013, l'école élémentaire de Bléré accueille 280 élèves répartis en 12 classes, dont une classe pour l'inclusion scolaire (CLIS).

Documents en relation

Sources complémentaires aux Archives départementales :
- T 1144 (cote provisoire) : écoles primaires, classement par commune, Bléré
- T 1147 (cote provisoire) : écoles primaires, classement par commune, Dierre et La Croix-en-Touraine
- Edep027/4M1-4M7, 1R1-1R20 : fonds de la commune de Bléré, bâtiments, enseignement-oeuvres périscolaires
- Edep091/M3, R1-R6 : fonds de la commune de La Croix-en-Touraine, enseignement-œuvres périscolaires
- 2O/027/12-14 (cotes provisoires) : fonds de la préfecture, service de l'administration communale, Bléré
- 2O/091 (cotes provisoires) : versement de la préfecture, service de l'administration communale, La-Croix-en-Touraine
- 2O/096 (cote provisoire) : fonds de la préfecture, service de l'administration communale, Dierre
- 301W227 : fonds des services déconcentrés de l'État chargés de la Reconstruction, répartition des dommages de guerre, écoles de Bléré
- 953w29, 1007W31 : fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments d'enseignement

Conseil d'école : procès-verbaux des séances.

Cote/Cotes extrêmes

2236W2 (Cote)

Date

1998-2007