W - Préfecture d'Indre-et-Loire - Contrôle des collectivités territoriales (1906-2009)

Déplier tous les niveaux

Date

1940-2010

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Indre-et-Loire. Préfecture

Présentation du contenu

Cette série de dossiers compte quelques documents antérieurs à 1940.

Origine

Services chargés de la comptabilité, des finances et de l'administration des collectivités locales

Présentation du contenu

Un tableau « type » présente les voies communales par numéro d'ordre, avec l'appellation, la désignation du point d'origine, des principaux lieux traversés ou repères et du point d'extrémité, exemple : la route nationale 76 coupe le chemin rural 9, l'ex-chemin vicinal 5 et se termine à la limite de la commune avec celle de La Chapelle-Blanche), la longueur, la largeur, la date de classement, le rappel des anciens chemins incorporés à chaque voie communale avec le numéro, leur catégorie et leur ancienne appellation. Le 5 janvier 1959, trois ordonnances sont ainsi prises par le gouvernement Debré, créant successivement des syndicats de communes à vocation intercommunale (SIVOM), des districts urbains, et favorisant la fusion des communes. L'ordonnance n°59-31 dans son unique article emploie le terme de fusion. Ces dispositions sont réactualisées dans la loi n° 71-588 du 16 juillet 1971. Les conseils généraux ont six mois, à compter de la promulgation de la loi, pour faire un état des lieux de la situation des communes. Une commission d'élus est chargée de « dresser un plan de fusion de communes à réaliser ou d'autres formes de coopération intercommunale à promouvoir ». Cette incitation au renforcement structurel s'accompagne d'aides financières. Le décret du 27 août 1964 institue une majoration de subvention de 10 à 30% en faveur d'équipements construits par les groupements de communes (2259W33-35).

Reignac-sur-Indre (1963-1965), Restigné (1964), Reugny (1965), La Riche (1964), Richelieu (1964), Rigny-Ussé (1962-1963), Rillé (1963), Rilly-sur-Vienne (1964), Rivarennes (1962-1963), Rivière (1964), la Roche-Clermault (1963-1964, 1970), Rochecorbon (1965), Rouziers-de-Touraine (1964), Saché (1963, 1970), Saint-Antoine-du-Rocher (1963), Saint-Aubin-le-Dépeint (1964-1965), Saint-Avertin (1965), Saint-Bauld (1964), Saint-Benoît-la-Forêt (1962-1963), Saint-Branchs (1964), Sainte-Catherine-de-Fierbois (1965), Saint-Christophe-sur-le-Nais (1964), Saint-Epain (1965).

Cote/Cotes extrêmes

2259W10 (Cote)

Date

1962-1970