Génie militaire

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

24 J (Cote)

Date

1701-1938

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Importance matérielle

55 articles

4,30 m.l.

Localisation physique

AD37 - site de Tours

Origine

Chefferie du Génie de Tours, stationnée alors à la caserne Marescot

Biographie ou Histoire

Jusqu'au décret du 26 juin 1940, la chefferie du Génie de Tours dépendait de la direction régionale de Bordeaux. En 1946, après la création des directions des travaux, les chefferies sont supprimées et remplacées par des arrondissements.

L'arrondissement du Génie de Tours dépendait de la direction des travaux de Poitiers. La direction des travaux, venant d'Oran (Algérie) est créée le 1er mars 1963 et s'installe à Tours, caserne Marescot. Elle couvre, après la suppression en 1966 des directions de Bourges et d'Orléans, les départements suivants : Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret [1963 : Xème région militaire (subdivisions : Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret). Direction des travaux du Génie : Bourges, Orléans, Tours. 1966-1988 : 1ère région militaire, 13ème division militaire (Cher, Eure-et-Loir, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret). Direction des travaux du Génie : Versailles (pour la 12ème division militaire), Tours.]

Modalités d'entrées

Entré en septembre 1941 aux Archives départementales d'Indre-et-Loire, ce fonds ne fut inscrit au registre des entrées qu'en février 1942 sous le numéro 1732 [Avec les indications suivantes : "archives nouvelles du 19 septembre 1941 ; inscrit tardivement à cause de la non arrivée d'un versement complémentaire. Novembre 1941"]. La provenance est indiquée comme étant "la direction régionale du Génie de Tours - Caserne Marescot" [Une mention sur le registre d'entrée précise : "épaves de la direction du génie abandonnées au Palais de Justice de Tours, en 1940". Depuis le décret du 26 juin 1940, la partie occupée de l'Indre-et-Loire ne dépendait d'aucune région militaire].

Présentation du contenu

Ce fonds de documents de valeur inégale. A l'exception d'une dizaine de liasses de correspondance et d'instructions, de sept liasses d'inventaires d'archives [Ces inventaires énumèrent les documents contenus dans les bureaux des directions. Des plans, ouvrages, documents remontant, pour le plus ancien à 1701, sont ainsi analysés sommairement.], ce fonds est essentiellement composé de rapports, projets de construction et de pièces de comptabilité. La circonscription du génie ayant varié avec les années, on trouve, dans ce fonds, des documents relatifs à d'autres départements : Maine-et-Loire, Indre, Deux-Sèvres, Vienne et provenant des directions du génie de Clermont-Ferrand, Bourges, Nantes, La Rochelle, Port-Louis et Tours.

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Seules 26 liasses (sur 55) de documents intéressent l'histoire de l'Indre-et-Loire:

- 4 liasses pour les bâtiments et les terrains militaires (an IX-1935)

- 1 liasse d'inventaire des archives de la place de Tours (an IX-1931)

- 1 répertoire des officiers de la place de Tours (1920-1924)

- 20 liasses d'instructions et de correspondance (1874-1934)

Les localités de l'Indre-et-Loire concernées sont Amboise, Avon-les-Roches (camp du Ruchard), Chaveignes, Chinon, Larçay, Loches, Nouâtre, Saint-Pierre-des-Corps, Tours.

Conditions d'accès

Les documents sont communicables. Néanmoins, la communication des documents originaux se fait en appliquant par analogie les délais prévus pour les archives publiques.

Conditions d'utilisation

La reproduction est libre pour les documents communicables sous réserve du respect du règlement de la salle de lecture.

Langue des unités documentaires

Les documents sont rédigés en français

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Le fonds comporte des registres

Documents séparés

La direction des travaux du Génie de Tours, stationnée, en 1988, caserne Baraguay d'Hilliers, 60 boulevard Thiers à Tours, conserve la majeure partie des dossiers, atlas et plans.

Poitiers (place de), direction de La Rochelle puis de Tours : pièces de comptabilité des travaux et constructions des places de Châtellerault et de Poitiers.

Cote/Cotes extrêmes

24J12 (Cote)

Date

an VII-1842