W - Ecole primaire de Villeperdue (Indre-et-Loire), 1980-2007

Déplier tous les niveaux

Date

1980-2007

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole primaire (Villeperdue, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Le Conseil municipal de Villeperdue, suite à la loi Guizot sur l'enseignement, délibère pour la création d'une école en 1833. La municipalité en 1855, fait édifier un modeste bâtiment, qui comportera qu'une seule classe pendant une trentaine d'années.

En 1880, l'école mixte est tenue par une religieuse, elle a en charge pour 67 enfants. L'école ne possède pas de bibliothèque. L'augmentation de la fréquentation scolaire nécessite la création d'une école de garçons.

La commune fait édifier en 1899 puis en 1900 de deux nouvelles écoles. Le Conseil municipal propose d'organiser leurs inaugurations, et prévoit une fête et un budget de 300 francs ; le préfet et les inspecteurs d'académie et primaire seraient invités.

En 1902, suite à la loi interdisant les congrégations religieuses dans les écoles, l'inspecteur académique impose la laïcisation de l'école. La religieuse de la Providence de la Pommeraye qui s'occupait de la classe de filles doit partir de la commune au grand regret de la municipalité.

Comme de nombreuses écoles, celles de Villeperdue accueilleront des enfants réfugiés pendant les deux conflits mondiaux : 7 garçons entre 1914 et 1918, 2 au début de l'année scolaire 1939-1940. Un seul élève fut inscrit provisoirement pendant l'exode, et un autre au printemps 1944.

En 1954, les deux écoles publiques accueillent 65 enfants (dont 7 de moins de 6 ans). Une école privée a vingt élèves (dont 4 de moins de 6 ans).

Une troisième classe est réalisée en 1957-58.

En 2014, l'école de Villeperdue est composée de 5 classes accueillant 114 élèves.

Documents en relation

Sources complémentaires aux Archives départementales :

- T 1189 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- T 975 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune, école de garçons, registres-matricules, cahiers d'appel journalier,).

- 2O/278 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- 128W241 (Fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments de l'enseignement)

Travaux d'écoliers pour un jeu-concours : Le cahier de Noël, supplément de la Nouvelle république des 24, 25 et 26 décembre 1982 écrit et illustré par les enfants des écoles primaires de l'Indre-et-Loire.

Cote/Cotes extrêmes

2314W10 (Cote)

Date

1982