3E9 - Étude notariale de Tours (avant 1900)

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

3E9/1-774 (Cote)

Date

1561-1899

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales d'Indre-et-Loire

Importance matérielle

79,13 ml

Biographie ou Histoire

Généalogie de l'étude (fin XIXe-XXe s.)

Modalités d'entrées

Dépôts des 30 juin 1956, 27 juillet 1959 et 28 novembre 1967

Présentation du contenu

Ce minutier est en très mauvais état. De nombreuses minutes ne sont pas consultables, voire inutilisables. Elles ont vraisemblablement été mouillées et certaines liasses sont devenues de véritables briques qui s'effritent à la moindre manipulation. Elles sont, malgré tout, signalées sur le présent répertoire avec la mention « p.m. » (pour mémoire). Les minutiers les plus endommagés sont ceux de la famille Deschamps à Villandry (XVIIIe-XIXe siècles) et de Me Langlois à Tours (XIXe-XXe siècles). Détail des minutes en très mauvais état et non consultables, ni détaillées dans le répertoire du 3 E 9 Tours : Martin BOUTET (1607-1651) ; Jean DURAND (1653-1678) ; Claude DAN (1684-1712) ; Joseph CHOTARD (1718-1735) ; Pierre DESCHAMPS (I) (1737-1763) ; Pierre DESCHAMPS (II) (1761-1777) ; Pierre DESCHAMPS (III) (1781-1819) ; Victor DESCHAMPS (an II-1813).

Date

1561-1761

Présentation du contenu

La communauté des notaires de Tours avait racheté son office en 1758, mais lui en avait laissé la jouissance jusqu'à son décès. Les minutes furent alors rachetées par Joseph Etienne Chotard. Etienne Beaulieu avait reçu en dépôt, comme doyen de la Communauté, quatre minutes de 1754 à 1755 passées par François Philippe Hubert, notaire de la prévôté quinte et châtellenie des Bains, paroisse Saint-Pierre-des-Corps (acte devant Me Mahiet, notaire à Joué-lès-Tours, le 23 juin 1760). Elles sont conservées dans la liasse 3E9/346.

août 1739-juin 1741

Cote/Cotes extrêmes

3E9/339 (Cote)

Date

août 1739-juin 1741

Mots clés typologiques