W - Ecole élémentaire (Les Hermites, Indre-et-Loire), 1859-2011

Déplier tous les niveaux

Date

1859-2011

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole élémentaire (Les Hermites, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

En octobre 1830, l'instituteur est révoqué. Son successeur, titulaire d'un brevet en capacité, est nommé en juillet 1831. La municipalité lui accorde des indemnités de logement et de frais d'installation.

En 1844, la commune fait l'acquisition d'un bâtiment pour le transformer en maison d'école. En 1864, l'Inspecteur d'académie le trouve très inadapté. Compte tenu de la population communale, l'école devrait théoriquement recevoir près de 94 enfants (il y en avait 68 en 1860). La salle de classe ne fait que 42 m. Le logement de l'enseignant est également décrit comme misérable. L'Inspecteur indique donc au préfet qu'il « parait y avoir lieu de mettre en demeure [la commune] de construire un local scolaire convenable », signalant que les travaux du presbytère sont alors presque entièrement payés.

En 1881, l'Inspecteur d'académie demande au préfet l'autorisation d'ouvrir une école laïque de filles grâce au don d'un couple de bienfaiteurs. Il existe bien une institution pour les filles depuis 1875, qui fait office d'école publique, mais la municipalité souhaite créer sa propre école. Celle-ci est provisoirement établie dans un logement disponible le temps qu'un bâtiment soit construit.

En 1885, après quelques années de tergiversations, les travaux de construction de la mairie et de l'école de garçons sont terminés. Cette dernière va alors connaître une très forte fréquentation, avec plus de 60 élèves.

À la fin du siècle, l'institutrice de l'école de filles obtient la possibilité de créer un internat pour 7 jeunes filles.

En 1902, une caisse des écoles est créée pour porter assistance aux élèves dont les familles connaissent les plus grandes difficultés financières. Pendant toute la première moitié du siècle, les enseignants proposeront aux élèves de devenir membre de la Société scolaire cantonale de secours mutuels et de retraite de Château-Renault (organisme de solidarité et d'enseignement de la prévoyance par l'épargne).

En 1903, un poste d'adjointe à l'école des filles est créé pour une classe enfantine.

En 1925, la baisse des effectifs (« classes creuses »), va engendrer une modification profonde de l'organisation des écoles. Elles deviennent mixtes (ou dites de coéducation), mais gardent leurs appellations garçons et filles. Le poste d'adjointe est supprimé pour une durée 7 ans.

Il semble que dans un premier temps l'école des garçons n'accueille que les niveaux des plus grands. Mais cette répartition des classes dans les bâtiments semble évoluer au cours des années, sans que cela apparaisse très clairement dans les archives de l'école (nous avons gardé la même répartition pour les cahiers d'appel journalier : les classes des niveaux les plus importants, dans la classe des garçons, et les deux plus petites classes, dans l'école des filles).

Les registres matricules nous indiquent que les écoles accueillent 9 enfants réfugiés en 1939 et 3 pendant la débâcle militaire de mai-juin 1940. Le directeur mentionne sur le registre d'appel : « arrivée des Allemands vers 15h le 18 juin ».

Entre 1942 et 1944, les écoles accueillent 24 élèves réfugiés principalement de Tours ou de la région parisienne.

En 1954, 93 élèves sont scolarisés sur la commune des Hermites, dont 9 de moins de 6 ans.

Actuellement, l'école est toujours installée dans un bâtiment de la fin du XIXe siècle.

La commune des Hermites est membre d'un regroupement pédagogique d'intercommunale (RPI) avec la commune de Monthondon. Elle accueille 48 élèves en deux classes de CE1 et CM2.

Documents en relation

Sources complémentaires aux Archives départementales :

- T 1185 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- Edep116/M1, R2 (Fonds de la commune, enseignement-œuvres périscolaires)

- 2O/116/7-9, 12 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- 150W9 (Fonds des services déconcentrés de l'Etat chargés de l'Education, archives des services chargés de la santé scolaire)

Société scolaire cantonale de secours mutuels et de retraite de Château-Renault : cahier de comptes, livrets de sociétaire (spécimen).

Cote/Cotes extrêmes

2275W38 (Cote)

Date

1902-1944