W - Ecole primaire de Villedômain (Indre-et-Loire), 1872-1972

Déplier tous les niveaux

Date

1872-1972

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Ecole primaire (Villedômain, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Après l'adoption de la loi Guizot sur l'enseignement en 1833, le conseil municipal de Villedômain refuse le rattachement de la commune à l'école de Loché-sur-Indrois, éloignée de 5 km.

Un projet de construction (classe et logement) voit le jour en 1852 mais n'aboutit qu'en 1880, avec la pose de la première pierre d'une école mixte. La salle de classe unique est divisée par une cloison séparant garçons et filles. En 1881, la municipalité fait appel au député de la circonscription de Loches Daniel Wilson, alors sous-secrétaire d'Etat aux Finances, afin qu'une subvention supplémentaire lui soit accordée.

En 1891, l'école compte 41 élèves, en une classe mixte.

Un cours pour adulte est créé en 1895. Le conseil municipal le reconduit en 1898 pour le motif suivant : « que les enfants, lorsqu'ils ont quitté l'école perdent promptement par le manque de pratique le peu d'instruction qu'ils ont acquis pendant la durée de la scolarité et que tous ont besoin d'augmenter leur mince bagage de connaissances pour lutter plus aisément contre les besoins de l'existence. ».

Deux enfants réfugiés belges sont accueillis en 1917 à l'école, et de nouveau neuf enfants entre 1939 et 1944.

Une deuxième classe est créée en 1938 et des locaux nouveaux sont construits l'année suivante. Mais la déclaration de guerre empêche la bonne exécution des travaux, le logement de l'instituteur n'est pas réalisé. Par ailleurs, d'importantes malfaçons seront notées durant les années suivant le conflit.

Pendant les premiers mois de l'occupation en 1940, l'école de Villedômain, située en zone non occupée comme les autres écoles du Lochois, est supervisée par l'Inspection académique de l'Indre (Châteauroux).

En 1953, l'école est composée de 2 classes géminées ou mixtes avec 45 élèves dont 3 de moins de 6 ans.

L'école paraît avoir fermé en 1972.

L'ensemble des documents composant ce versement étaient conservés à la mairie de la mairie, où ils ont été pris en charge le 2 juillet 2015.

Documents en relation

Sources complémentaires aux Archives départementales :

- T 1178 (cote provisoire, écoles primaires, classement par commune)

- 2O/275/26 (cotes provisoires, Fonds de la préfecture, Service de l'administration communale)

- 128W240, 953W41 (Fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments de l'enseignement)

Listes annuelles d'inscription des élèves (lacunes).

Cote/Cotes extrêmes

2419W5 (Cote)

Date

1894-1971