Sous-série 1R - Registres matricules du recrutement militaire numérisés

Déplier tous les niveaux

Origine

Service historique des armées

Biographie ou Histoire

Organisation du recrutement - circonscriptions territoriales

Durant les 19e et 20e siècles, l'organisation du recrutement militaire a connu plusieurs modifications qui ont eu des répercussions sur l'organisation territoriale et sur la conservation des archives. Plusieurs grandes périodes se distinguent cependant.

De 1867 à 1900

L'Indre-et-Loire dépend de trois bureaux de recrutement différents (subdivisions de la 18e division militaire puis de la 9e région militaire) : Tours, Châtellerault et Le Blanc. les ressorts de ces bureaux ne correspondent qu'imparfaitement avec les circonscriptions administratives.

Bureau de Tours (les registres matricules correspondant sont conservés en Indre-et-Loire) :

  • pour l'Indre-et-Loire, les cantons de :
    • Amboise
    • Bléré
    • Bourgueil
    • Château-la-Vallière
    • Château-Renault
    • Langeais
    • Montbazon
    • Neuillé-Pont-PIerre
    • Neuvy-le-Roi
    • Tours centre
    • Tours nord
    • Tours sud
    • Vouvray
  • Pour le Maine-et-Loire, les cantons de :
    • Noyant
    • Longué
    • Saumur sud
    • Saumur nord-ouest
    • Saumur nord-est

Bureau de Châtellerault (Vienne) : il comprend, pour l'Indre-et-Loire, les cantons d'Azay-le-Rideau, Chinon, l'Île-Bouchard, Sainte-Maure-de-Touraine et Richelieu. Les registres correspondant sont conservés aux Archives départementales de la Vienne.

Bureau du Blanc (Indre) : il comprend les cantons formant l'ancien arrondissement de Loches (Loches, Ligueil, Montrésor, Preuilly-sur-Claise, La Haye-Descartes et Le Grand-Pressigny). Les registres correspondants sont conservés aux Archives départementales de l'Indre.

De 1901 à 1930

Durant cette période, le département d'Indre-et-Loire dépend des trois mêmes bureaux de recrutement, subidivision de la 9e région militaire.

Les registres de ces trois bureaux sont conservés aux Archives départementales d'Indre-et-Loire.

Les fiches matricules des conscrits résidant dans le département du Mainte-et-Loire et dépendant du bureau de Tours (cantons Sumur nord-est, nord-ouest et sud-est, Noyant et Longué) pour les classes 1902 à 1930 ont été restituées en 1930 au bureau de Cholet lorsque ce dernier a intégré les cantons dépendant autrefois du bureau de Tours. Ces fiches matricules sont désormais conservées aux Archives départementales du Maine-et-Loire.

De 1930 à 1940

La loi du 13 juillet 1927 (Journal officiel de la République française, lois et décrets du 14 juillet 1927, page 7266) sur l'organisation générale des armées prévoit, dans son article 12 (lien vers la page sur Gallica), que le tracé des subdivisions sera progressivement modifié de façon à ce qu'il coïncide avec celui des département. C'est le décret du 12 février 1930 organise cette modification en instituant 6 subdivisions (bureaux) à la 9e région militaire (Tours) dont la 1ere, siégeant à Tours, a pour ressort le département d'Indre-et-Loire (lien vers la page sur Gallica)

Présentation du contenu

Les registres matricules, aussi appelés "états signalétiques et des services" ou encore "feuillets nominatifs des conscrits" sont des documents produits par l'armée et sont indissociables de la conscription.

Ils apportent un grand nombre d'informations sur l'état civil des hommes de 20 ans déclarés aptes au service ainsi que sur leur parcours au sein de l'amée.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la présentation qui en est faite sur le site du Grand Mémorial : http://www.culture.fr/Genealogie/Grand-Memorial/Qu-est-ce-qu-un-registre-matricule-militaire.

Classe 1869. Matricules et table alphabétique.

Cote/Cotes extrêmes

1R579 (Cote)

Date

1869

Présentation du contenu

Tables alphabétiques en fin de registre. Vues 152-182 et 183-187 (Maine-et-Loire)

Ce registre concerne pour l'Indre-et-Loire les cantons de Bourgueil, Langeais, Château-la-Vallière, Vouvray, Bléré, Montbazon, Tours-sud, Tours-nord, Tours-centre, Amboise, Neuillé-Pont-Pierre, Neuvy-le-Roi, Château-Renault ; concerne pour le Maine-et-Loire les cantons de Noyant, Longué, Saumur sud, Saumur nord-ouest, Saumur nord-est.

Mots clés typologiques