W - Collège Jules Michelet (Tours, Indre-et-Loire), 1950-2007

Déplier tous les niveaux

Date

1950-2007

Localisation physique

AD37 - site de Chambray-lès-Tours

Origine

Collège Jules Michelet (Tours, Indre-et-Loire)

Biographie ou Histoire

Le premier cours complémentaire créé dans l'école de filles de la rue Michelet daterait de 1933, dans des bâtiments construits au début des années 1920.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les locaux sont transformés en prison annexe par les autorités d'occupation. En novembre 1949, les bâtiments sont sinistrés par un incendie. La municipalité de Tours projette alors de construire un grand groupe scolaire pour 1000 élèves, financé en partie par les dommages de guerre de l'école de garçons Buisson détruite lors d'un bombardement le 20 mai 1944. Le cabinet d'architecte tourangeau Chalumeau est choisi pour édifier les nouveaux bâtiments du groupe scolaire, qui accueille ses premiers élèves en janvier 1954. Deux écoles élémentaires, garçons et filles, comprenant 14 classes, ainsi que deux écoles primaires supérieurs constituées de 11 classes sont ainsi réalisées. Les cours complémentaires ont été conçus pour accueillir 400 élèves, dont 200 habitant en-dehors de la commune. Jean Royer, futur député-maire de Tours et ministre, y enseigne.

En 1960, les deux cours complémentaires deviennent deux collèges d'enseignement général (CEG) de filles et de garçons. Les deux établissements fusionnent en 1966 en un collège d'enseignement du secondaire (CES), désormais nationalisé et mixte. L'ensemble du personnel est géré directement par le ministère de l'Éducation nationale. La commune de Tours reste propriétaire des locaux et en assure l'entretien jusqu'aux lois de décentralisation des années 1980. Les bâtiments ont presque tous été rénovés et restructurés en 2005-2006 par le Conseil général d'Indre-et-Loire.

À la fin des années 1980, des enseignants d'histoire, notamment, mettent en place un « atelier d'histoire » avec les élèves pour faire l'histoire de leur établissement. En 2007, le vernissage d'une exposition sur l'histoire du collège est organisé en présence de Simone Veil, présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. L'atelier d'histoire du collège participe de nombreuses fois au concours national de la Résistance et de la Déportation. En 1993, le collège, accueille 525 élèves, dont 14 % d'origine étrangère. Dans les années 2010, 450 adolescents sont répartis en 19 classes. L'établissement propose 4 sections sportives (natation, natation synchronisée, plongée, et judo).

Documents en relation

Sources complémentaires aux Archives départementales :
- 302W816 (Fonds des services déconcentrés de l'État chargés de la Reconstruction, Répartition des dommages de guerre, Bâtiments des collectivités publiques sinistrés, École Michelet)
- 128W246 (Fonds du patrimoine immobilier départemental, bâtiments de l'enseignement, Groupe scolaire Michelet)
- 1257W1 (Fonds des services déconcentrés de l'État chargés de l'Éducation, Archives des services généraux, communication, vidéocassettes sur l'éducation, collège Michelet)

Photographies de classe (impressions numériques).

Cote/Cotes extrêmes

2226W32 (Cote)

Date

1996-1997